3EME PILIER - INDEPENDANT

La prévoyance de l’indépendant

En tant qu’indépendant, c’est vous qui devez gérer votre prévoyance. En effet, seule la cotisation AVS (1er pilier) est obligatoire pour l’indépendant mais la rente AVS est bien insuffisante pour vivre confortablement au moment de la retraite.

Un indépendant dont le statut juridique est l’entreprise individuelle et qui n’est, de ce fait, pas salarié, n’est pas tenu de cotiser au 2ème pilier. Il peut cependant cotiser au 2ème pilier de façon facultative ou au 3ème pilier, ou encore aux deux (2ème pilier et 3ème pilier).

Qu’est-ce que le 3ème pilier ?

Le 3ème pilier est un compte épargne qui peut être souscrit soit auprès d’une banque soit auprès d’une compagnie assurance. Quand il est souscrit auprès d’une compagnie d’assurance, il comprend en plus une assurance décès et invalidité.

Il existe plusieurs types de 3ème pilier : le 3ème pilier lié (pilier 3A) et le 3ème pilier libre (pilier 3B).

Le 3ème pilier lié (pilier 3A)

Comme son nom l’indique, le 3ème pilier lié est lié à l’âge de la retraite, c’est-à-dire que l’épargne déposée sur le compte ne peut être retirée au plus tôt que 5 ans avant l’âge légal de la retraite sauf sous certaines conditions :

  • si l’assuré quitte définitivement la Suisse
  • si l’assuré souhaite investir son épargne dans un achat immobilier
  • si l’assuré devient indépendant OU reste indépendant mais crée une entreprise complètement différente de la précédente

Le 3ème pilier lié est intéressant fiscalement car il est possible de déduire chaque année les versements des impôts. Un indépendant peut ainsi déduire jusqu’à 20% de son revenu net d’exploitation et à hauteur de CHF 33’840.- par an.

Attention : si l’indépendant est affilié à un 2ème pilier à titre facultatif, il ne pourra verser sur son 3ème pilier que le même montant que s’il était salarié, soit CHF 6’768 par an.

Le 3ème pilier libre (pilier 3B)

Le 3ème pilier libre (pilier 3B) offre plus de souplesse que le 3ème pilier lié. Les versements sont libres et l’assuré peut retirer l’épargne à tout moment sans motif particulier.

Par contre, les déductions fiscales sont régies par les lois cantonales et le 3ème pilier libre est le plus souvent moins avantageux fiscalement que le 3ème pilier lié.

A noter que le 3ème pilier libre est toujours souscrit auprès d’une compagnie d’assurance. Il comprend donc toujours une assurance décès et invalidité.

Quels sont les avantages du 3ème pilier pour l’indépendant ?

Le 3ème pilier offre plusieurs avantages pour un indépendant :

  • épargner pour sa retraite
  • protéger ses proches en cas de décès
  • se protéger en cas d’invalidité
  • économiser sur ses impôts

Certains indépendants se demandent si cotiser à un 3ème pilier est plus intéressant que cotiser à un 2ème pilier à titre facultatif.

En effet, le 2ème pilier présente également des avantages fiscaux puisqu’un chef d’entreprise qui génère un revenu élevé peut déduire des impôts la part sur-obligatoire de son 2ème pilier.

Pour un indépendant qui ne génère pas encore de revenu très élevé, souscrire un 3ème pilier est plus simple et aussi intéressant, d’autant plus qu’il est plus facile de retirer l’épargne si besoin.

Si votre entreprise commence à générer un chiffre d’affaires important, le mieux est encore de souscrire les deux : un 2ème pilier facultatif ET un 3ème pilier. De cette façon, vous préparez au mieux votre retraite.

A noter que si vous choisissez d’opter simplement pour un 3ème pilier, il est indispensable de le souscrire auprès d’une compagnie d’assurance de façon à bénéficier d’une assurance décès et invalidité.

3ème pilier indépendant

Comparez vos assurances

Avant de souscrire un 3ème pilier, il est important de faire des comparatifs d’offre et de choisir les meilleures couvertures adaptées à vos besoins.

Comparez les offres

Nos engagements

  • Les meilleures primes du marché
  • Aucune compagnie d’assurance privilégiée
  • Une rapidité de réponse

Les assurances professionnelles

  • Responsabilité civile
  • Assurance choses
  • Protection juridique
  • Perte gain
  • Assurance accident
  • Prévoyance 3ème pilier